Les métiers du livre

Le lieu de rencontre des étudiants et acteurs des métiers du livre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain

Aller en bas 
AuteurMessage
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 12:31

Bon je partage ici parce que peut être que d'autres ont déjà eu cette sensation, mais là, faut que ça sorte !

Aujourd'hui c'était l'entretien pour l'année spéciale métiers du livre. Je n'y avais déjà pas postulé après réflexion en raison de mon faible niveau en langue et de mon dossier qui n'est pas excellent. Mais le comble, c'est que ce sont eux qui m'ont contacté pour que je candidate. Et évidemment on me prévient le 6 mais pour le 10 mai, avec deux jours fériés au milieu hein sinon c'est pas drôle. J'ai dû faire mon dossier en urgence, mais soit. Je me dis "cool, s'ils m'appellent c'est que je les intéresse, j'ai mes chances."

Aujourd'hui jour J. Outre mes fabuleuses aventures du matin qui m'ont fait arriver avec 30 minutes de retard et trempée jusqu'aux os, parce que oui la pluie c'est non stop chez moi, j'ai eu le sentiment, léger, très léger, et fort désagréable qu'on m'a un peu prise pour une c***e !

Je fais ma petite présentation, souriante hein (c'est pas que j'avais fais 4 chute de tension avant de venir mais osef je suis une warrior, donc sourire), cordiale, je ris, je discute, bref une brave jeune bien élevée.
Et là vient LA question. On me demande ce que je lis. Je réponds : "un peu de tout, du fantastique, de la fantasy, du policier, un peu de sf, des mangas, mais surtout du fantastique et du fantasy." On me demande ensuite des noms d'auteurs contemporains et de maisons d'édition. Je réponds avec le sourire que la mémoire des noms c'est pas mon truc, que je retiens parfaitement bien l'histoire du bouquin, mais de là à dire qui l'a écris et qui l'a édité ... Ok ça fait peut être nul, mais je suis comme ça je ne retiens pas le nom des gens, depuis toujours, dans tous les domaines (je ne retiens même pas le nom de mon banquier ou de mon conseiller d'orientation c'est vous dire). Puis j'ajoute que je n'aime pas le contemporain, c'est pas mon style ça ne me plait pas, bref pas de contemporain.
Et là, il insiste sur le contemporain. Des noms d'auteurs qu'il veut. Vindidiou ! Zen ma grande, zen. Puis viens la phrase : "et à part du fantastique et des mangas vous lisez du contemporain ?"

......

PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!!!!! Evil or Very Mad *scusez mais là non quoi ya du foutage de tronche.* Non mais c'est quoi ce délire avec le contemporain ? J'ai vraiment eu le sentiment de passer pour une gamine pas sérieuse, pas pro, tout ça parce que oui ça me gonfle de lire des trucs plats. Désolée mais pour moi la lecture c'est l'évasion. Et si je veux lire des histoire de Hugette qui rencontre Paul au marché alors qu'elle va acheter des poireaux, j'ai la réalité qui fait ça mieux que les livres !
Dire que je pensais échapper aux si belles et précieuses "cases" de la fac de droit en allant dans ce que j'aime ... Ah comme je me suis trompée. Non en effet je n'y échapperais pas.

Je conçois qu'on juge les gens sur leurs qualités et compétences, mais pas sur leurs goûts. En quoi ce que j'aime fait que je ne suis pas apte à travailler dans tel ou tel domaine ? Non mais franchement ! Et après on ose me traiter de marginale ? Mais c'est quoi leur problème à ces gens ! Je suis véritablement indignée ! Magnifique image de la littérature qu'on donne aux jeunes en effet. Faudrait peut être pas oublier que l'avenir du livre c'est nous, et que nous enfermer dans des case ça va bien cinq minutes. Ce n'est pas parce qu'on aime pas le classique qu'on est forcément gamin et immature. Au contraire, c'est cette mentalité qui est totalement immature !

Je me dis que, encore heureux je lui ai pas sortis : "en fait je lis du yaoi hard porn sm." La prochaine fois je fais ça Twisted Evil

Bref, gros coup de gueule. Voilà au moins c'est dit. Maintenant je vais déprimer dans mon coin parce que je sais que je ne serais pas prise (il n'y avait que deux places) peut être le serais-je en année normale, mais là honnêtement je suis juste dégoûtée d'avoir été face à ça. Demain ça ira mieux, quand j'aurais terminé de cracher mon venin.
Revenir en haut Aller en bas
Miloö
Admin
avatar

Nombre de messages : 757
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 12:49

Bonjour,

Je suis désolée de ce qui vient de t'arriver... c'est moche mais si tu savais comme je me reconnais en toi !

Je ne lis pas de littérature contemporaine c'est simple je n'arrive pas à accrocher ou alors ce sont des romans historiques.
Je ne lis que des documentaires sur l'histoire, des grands classiques (Shakespeare, Dumas) mais pour le plus gros c'est BD, mangas, fantasy/fantastique.

Malheureusement, de nos jours il y a encore des clichés (BD, mangas c'est pas sérieux...) ; j'ai envie de dire aux gens "eh oh y'a pas que Boule et Bill et les Schtroumpfs en BD z'êtes au courants ?"
Pareil pour fantasy/fantastique : l'univers est recherché et profond, et il me semble tout de même que dans ce domaine il y a des grands classiques (Tolkien avec son immense Seigneur des Anneaux, et Pratchett avec le Disque-Monde ; pour ne citer qu'eux bien évidemment ^^).

Mais surtout, ce qui m’horripile le plus c'est ce côté élitiste : "comment tu n'as pas lu le dernier Goncourt ? Mais tu as raté ta vie !!" ouais ben OU PAS !!

On se tue a essayer de faire comprendre aux lecteurs que les bibliothécaires ne passent pas leur temps à lire (pas le temps pour ça ; d'ailleurs depuis que je bosse en bibliothèque je ne lis quasiment plus), et qu'aimer lire ne fait pas de toi un bibliothécaire et voilà ce qu'on entend en entretien... j'pige plus rien. Par contre, être au courant des dernières nouveautés oui, mais je n'y arrive pas... cela ne m'intéresse pas... puis je m'en fous je travaille en fonds patrimoniaux.

Encore désolée pour ce qu'ils t'ont fait endurer...

Bonne continuation et ne désespère pas (trop) ^^.

_________________
DEUG Histoire/Documentation
Licence Patrimoine des bibliothèques
Revenir en haut Aller en bas
http://metiersdulivre.forumculture.net/
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 13:41

Quelque part c'est rassurant (et navrant) de voir que d'autres entendent les mêmes choses.

Après on se plains que les jeunes ne lisent plus, mais faut aussi casser cette image que la lecture est une activité "d'intello". Que les bibliothèques et les librairies sont des endroits de vieux, réservés à une certaine classe sociale alors que c'est totalement faux. Seulement si on casse les étudiants qui veulent justement changer les choses en les assommant à coup de pavés indigestes, faut pas se plaindre après.

J'ai quitté la fac de droit pour ce côté "élite", bridé, etc. Et je me retrouve avec la même chose dans l'univers du livre c'est dingue ! A croire qu'ils ont perdu de vue les bases et ce que les gens recherchent quand ils achètent un livre. C'est quand même bien triste.
Mais du coup je suis encore plus verte parce que j'ai beaucoup d'activités en dehors liées au monde de l'écriture, pas mal de contacts avec des auteurs amateurs (et talentueux) et je comptais mettre ça en avant. Mais là je me rends compte que finalement ça ne vaut rien à leurs yeux. Et c'est vraiment très dommage.

M'enfin, on verra bien. J'espère sincèrement (si je suis prise à ce DUT) ne pas devoir subir cette ambiance tout le long de mes études. Je n'arriverais pas à garder mon calme sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Falculelli



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 14:53

Bonjour
Tu n'es pas la seule à ne pas aimer la littérature contemporaine,ou du moins ne pas l'apprécier spécialement. Moi c'est pareil.
Chacun a ses goûts littéraires propres. Pour ma part je n'ai jamais lu de mangas,seulement feuilleté quelques extraits en librairie,c'est tout.
Je te souhaite prise à ton DUT en tout cas. Moi là actuellement je suis à la fac de droit,à Draguignan dans le Var.
Revenir en haut Aller en bas
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 15:15

Diantre ! Une autre victime de ce sinistre établissement !

Les mangas c'est comme tout faut aimer. Pour beaucoup ce ne sont que des bd japonaises pour enfants. Alors qu'il y en a des tellement mieux et loin de cette image. Mais je ne m'étendrais pas là dessus, on aime ou on aime pas ^^


En tous cas merci c'est gentil ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Nadejda



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/08/2012

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 19:37

Je crois que dans beaucoup de cas on cerne difficilement les attentes du jury quant à la culture générale (littéraire et artistique en particulier). D'un côté on sent qu'ils veulent faire un peu jeunes en demandant des exemples de littératures marginales, d'artistes de street-art, d'auteurs de BD, comme si c'étaient des curiosités à connaître, à apprivoiser. Et de l'autre le socle classique est très attendu de leur part avec une prédilection pour des actualités contemporaines plus consensuelles, je n'ose pas dire parisiennes. Il faut être au point sur toutes les expos, sorties ciné, festivals en tout genre alors qu'il est impossible d'être intéressé par tous ces domaines (du moins, il faut bien s'y intéresser — l'art contemporain ça m'emmerde assez souvent par exemple). Bref, oui, c'est difficile de se positionner et d'afficher une culture personnelle, riche mais pas toujours très académique (je placerais difficilement dans un entretien mon intérêt pour la littérature de la Shoah et la musique industrielle).
Pour les noms à retenir, je compatis... J'ai bonne mémoire mais en situation de stress c'est dur de les retrouver ("ah oui l'acteur qui joue le psychopathe dans No country for old men c'est Javier... mais si, avec une drôle de coupe de cheveux" Razz).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 20:22



Dernière édition par guildo le Lun 29 Juil 2013 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 20:30

Je suis bien d'accord avec toi. Il faut connaître un minimum même ce que l'on n'apprécie pas afin de conseiller au mieux ceux qui aiment, et je n'ai absolument rien contre ça.

Ce qui me rend folle en revanche c'est ce manque de respect vis à vis des goûts des autres et ce caractère un peu élitiste.
Revenir en haut Aller en bas
Nadejda



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/08/2012

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Jeu 23 Mai 2013 - 20:38

guildo a écrit:
Il y a de très grands auteurs aujourd'hui, dont le niveau s'élève me semble-t-il bien plus haut que "Hugette qui rencontre Paul au marché alors qu'elle va acheter des poireaux". Encore faut-il s'y intéresser sans avoir de préjugés.

Oui, il y a des choses vraiment pas mal quand on creuse un peu. Mais elles sont souvent publiées par de petites maisons, noyées dans le flot des publications relayées par les médias. Je crois que c'est quand même important de connaître au moins quelques noms d'auteurs contemporains, que l'on n'adhère ou pas à leurs écrits, ne serait-ce que pour orienter de futurs lecteurs. Mais j'avoue... je lis souvent le Goncourt Laughing
Revenir en haut Aller en bas
delphine

avatar

Nombre de messages : 811
Localisation : Le Sud
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Ven 24 Mai 2013 - 14:41

Non mais c'est quoi ce haro sur la littérature contemporaine? Au lieu de dire n'importe quoi sur Paul qui achète des poireaux, dites plutôt que vous avez eu des mauvaises expériences et que vous n'avez pas persévéré. J'ai l'impression que certains ici ont autant de clichés sur la littérature contemporaine (qui est quand même immensément diverse, que ce soit en France ou à l'étranger) que d'autres en ont sur les mangas. Lisez le dernier Nathalie Démoulin, vous n'avez jamais pris de plaisir à lire du Pennac? Patrick Chamoiseau parle-t-il de poireaux dans ses livres? Personnellement je découvre peu à peu la littérature contemporaine après l'avoir longtemps délaissé au profit des classiques et des BD en raison de mes études, et j'ai quand même trouvé des perles après avoir essuyé quelques plâtres. Donc oui lire à la fois Proust, Urazawa (manga), et Bergounioux, c'est faire preuve de curiosité.
Valuth, le jury ne te juge pas sur tes gouts mais sur ta curiosité intellectuelle, si tu n'avais juré que par le roman psychologique ils t'auraient questionné sur les manga. Il ne s'agit pas de dire que tu aimes les romans contemporains, mais seulement d'être capable de citer un nom. Je ne lis pas de roman policier, je n'aime pas ça, mais je peux quand même citer quelques noms. Si tu es amenée à travailler dans les métiers du livre, il faudra passer outre tes gouts personnels et t'intéresser un peu à tout. D'autre part tu pouvais très bien leur citer un auteur de fantasy contemporain.
Revenir en haut Aller en bas
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Ven 24 Mai 2013 - 15:37

Comme je l'ai dis :

Citation :
Il faut connaître un minimum même ce que l'on n'apprécie pas afin de conseiller au mieux ceux qui aiment, et je n'ai absolument rien contre ça.

Et comme je l'ai aussi dis :
Citation :
Ce qui me rend folle en revanche c'est ce manque de respect vis à vis des goûts des autres

Ce n'est pas la littérature contemporaine ou ses auteurs que je critique attention, ces gens sont talentueux, et je les envie pour réussir à vivre de leur passion. Par ailleurs "Huguette et Paul", c'est de l'exagération à l'extrême. Comme je l'expliquais à une amie : tu réagirais comment si tu as face à toi quelqu'un qui, sous prétexte qu'il n'aime pas la pâte fimo et préfère le sudoku, te fais bien sentir que t'es une conne ?
(Par ailleurs j'ai bien cité le nom de l'auteur de la saga que je lis actuellement, j'ai eu droit à un mur).

Mon coup de gueule est entièrement et uniquement dirigé contre l'attitude de la personne. Je sais que dans ces métiers il faut être ouvert à tout, connaître les noms principaux (c'est bien ma veine moi qui ne retiens jamais les nom) et c'est normal. Pour le coup, je ne connaissais pas de noms d'auteurs contemporains, et comme je l'ai expliqué au jury je n'ai pas la mémoire des noms. Certains n'ont pas la mémoire des têtes, bin moi c'est les noms, ça a toujours été comme ça, je n'y peux rien.
Ce que je n'ai pas aimé c'est uniquement l'attitude de la personne. Je sais que ma logique peu sembler étrange, mais je trouvais normal que dans un univers aussi vaste on interroge la personne sur ce qu'elle connait plutôt que d'insister sur ce qu'elle ne sait pas et qu'elle vous dit ne pas connaître.
C'est comme je ne sais pas, voyons, demander à quelqu'un de vous raconter le mythe de Lilith et en quoi ce mythe a inspirer les féministes, que la personne interrogée réponde "désolée je n'ai pas lu la kabbale" et insister quand même. C'est bien gentil mais niveau conversation c'est le point mort.
Eh ba là c'est pareil.

Après c'est une affaire de goût. Je n'aime pas la littérature contemporaine parce que je trouve ça ennuyeux et ce n'est pas ce que je recherche quand je lis. Ca c'est mon avis. On est d'accord ou on ne l'est pas, je m'en contrefiche. Chacun ses goûts. Toi tu aime bien, tant mieux et qui sait peut être qu'à force d'en parler j'irais en lire un et que j'accrocherais.
Mais dans tous les cas enfoncer quelqu'un, le juger sur ses goûts, ça ne se fait pas. Ca n'influe pas sur le travail. Là en l'espèce, c'est ce qui s'est passé, et bien que j'ai tenté deux ou trois fois d'y échapper, je me suis heurtée à un mur. Et parler à un mur, on peut dire ce qu'on veut, c'est difficile.

Autre exemple ? Très bien. Au début j'explique mon parcours et je dis bien que je n'ai pas fais d'anglais depuis 4 ans, qu'à la fac j'ai pris espagnol mais que ayant validé ce cours je n'en fais plus depuis 2 ans. Et le niveau de langue en fac de droit, en anglais c'est : repeat after me, en master1. C'est vous dire.
J'explique donc que j'ai énormément perdu en anglais puisque je ne le pratique plus et que déjà les langues étaient moins point faible, d'où le fait que je n'ai pas postulé en AS métiers du livre. Ce sont eux qui sont venus me chercher pour que je vienne. Et c'est la collègue de la femme face à moi qui m'a assuré que le niveau en anglais ne serait pas insurmontable puisque le professeur s'adaptait au niveau de ses élèves. Sans ça je n'aurais jamais postulé.
Ceci expliqué et bien souligné, on me demande : "est-ce que vous lisez des livres en anglais ?"
.......
Je viens de t'expliquer en long en large et en travers que j'ai un niveau merdique en anglais, que ça fait 4 ans que je ne le pratique plus du tout et toi tu me demande si je lis en anglais. Est-ce qu'on m'écoute quand je parle ? Alors peut être que j'en demande beaucoup, mais dans "pratiquer" une langue ya lire, écrire et parler. Or je ne pratique pas. On fait difficilement plus limpide.

Alors oui ils étaient gentils les gens, non je m'en fiche de ne pas être prise en AS puisque à la base je ne voulais pas y postuler, ce qui ne m'a pas plu c'est l'attitude un brin suffisante à laquelle j'ai eu droit.

J'aurais bien pu citer Dalloz, Maurice Hauriou, Chaput, LexiNexis en bibliothèque numérique, et j'en passe, ça aurait eu le même effet je pense xD
Revenir en haut Aller en bas
Nadejda



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/08/2012

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Ven 24 Mai 2013 - 16:33

Pour découvrir un peu la littérature contemporaine, feuillette de temps en temps Le magazine littéraire, accessible pour ceux qui n'y connaissent pas grand-chose, Le Matricule des anges (mais j'ai arrêté mon abonnement, trop de critiques, je n'en retenais rien) ou mieux La quinzaine littéraire, malheureusement menacée de disparition. On y trouve de longues chroniques sur les dernières sorties de qualité tant en littérature qu'en sciences humaines.

Les blogs et sites communautaires sont aussi un formidable moyen de découvrir des oeuvres par genre, thématique... (je ne vais pas vous renvoyer à mon blog mais Internet est de plus en plus l'espace qui donne une seconde vie aux textes boudés par la critique journalistique). Après, tu peux ne pas accrocher mais si tu t'y intéresses un petit peu tu devrais mieux retenir les grands noms à mon avis. Parce que je ne pense pas qu'on puisse dire que la littérature contemporaine est complètement nulle (d'autres affirmeront facilement que la littérature étudiée en classe est chiante par exemple). Je ne connaissais presque rien à l'art contemporain mais en lisant de temps en temps des revues et en voyant des expos eh bien je commence à y trouver de l'intérêt selon les artistes. Le tout, je crois, est de donner l'impression à tes interlocuteurs que tu restes curieux/se quels que soient tes goûts personnels. Peut-être t'es-tu trop braqué(e) ?
Revenir en haut Aller en bas
delphine

avatar

Nombre de messages : 811
Localisation : Le Sud
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Ven 24 Mai 2013 - 16:41

Ok je vois mieux ce que tu veux dire quand tu parles du "mur" en face de toi, je l'ai moi même beaucoup rencontré aux oraux de concours. Je me demande si ce n'est pas une technique d'entretien pour déstabiliser les gens, et je vois tout à fait à quel point ça peut énerver. Dès qu'ils te sentent à l'aise sur quelque chose ils changent de sujet et dès qu'ils te sentent faible quelque part ils insistent, ils triturent jusqu'au fond, alors que t'as beau essayer de leur faire comprendre que c'est pas la peine d'essayer dans cette direction vu que t'y connais rien. Finalement c'est plus l'attitude du jury que la littérature contemporaine qui t'énerve. Je ne comprends pas non plus pourquoi les jurys font ça, c'est désagréable pour tout le monde et je ne vois pas ce que c'est censé évaluer, on ressort de là avec l'envie de leur mettre des grandes baffes et un gros vide intérieur
Si ça peut te rassurer (ou pas vu que tu tiens pas forcément à être prise) mon entretien pour l'AS s'était aussi mal passé et finalement j'ai été prise. Et dans ma promo il y avait des gens qui étaient niveau débutant en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Valuth



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   Ven 24 Mai 2013 - 19:36

Delphine ==> merci pour les adresses. A l'occasion si un titre me tape dans l'oeil qui sait ^^

Oui c'est ça. Navrée si mon coup de gueule pouvait faire penser à autre chose, mais non ce n'est absolument pas le genre littéraire que je visais en lui-même. J'ai beaucoup de respect pour les auteurs, et même si je n'aime pas ce qu'ils font je les admire tout de même.
Sauf celle qui a fais Twilight, et l'autre qui a fais 50 nuances de gray, parce que pour avoir lu ces bouquins ce sont juste des aberrations ><

Bref, on verra bien ce qui en résultera. La femme m'a dis que cette année à nancy en AS librairie il n'y avait que deux places, et vu mon dossier je doute d'être prise. Après si je suis prise en parcours normal ça me va parfaitement aussi. J'espère juste ne plus jamais avoir à faire à quelqu'un qui agira de la sorte >< (oui là je rêve je sais xD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de gueule d'une marginale qui aime pas le contemporain
» coup de gueule di un amico italiano
» Coup de gueule Tellement Vrai
» Mon coup de gueule ....
» Enormissime coup de gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les métiers du livre :: Dans la cafét :: L'espace détente :: 3ème lieu-
Sauter vers: