Les métiers du livre

Le lieu de rencontre des étudiants et acteurs des métiers du livre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Activité médiathèque pour des personnes handicapées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krystel

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 07/04/2016

MessageSujet: Activité médiathèque pour des personnes handicapées   Mar 10 Mai 2016 - 18:50

Dans ce post, je voulais vous parler des séances médiathèque pour des personnes handicapées qui sont en foyer.
vous montrez un peu l'envers du décor.
Loin de moi de faire des généralités,
il s'agit de mon expérience que je partage.

Dans le groupe dont je m'occupe , il y a 4 résidents :
Valentine, femme de 36 ans, autiste,
qui ne verbalise pas. Elle adore les livres, sa maman encore maintenant lui lit des histoires les soirs où elle est chez elle. Valentine a aucune notion de temps. La moindre attente est insupportable voir douloureux. Elle peut dans ces cas là être violente pour elle-même et pour les autres (bousculer, tirer les cheveux, morsures).

Aline, femme de 42 a psychotique et autiste.
Elle a beaucoup de toc et doit elle même ranger les affaires selon son idée. Le moindre changement qui n'a pas été anticipé est difficilement assimilable par cette personne. Elle ne vit qu'au travers du regard de sa maman.

Bernard, homme de 51 a psychotique.
Il a du mal à voir sa différence et veut qu'on le considère comme un adulte « normal » . Il parle fort et peut avoir la canne leste quand il est contrarié. Il a besoin d'attirer l'attention de l'éducateur ou des personnes « normales ».

Zaid, homme de  25 a psychotique.
A été adopté. Il a fait plusieurs foyers car son comportement était pas approprié. Il cherche les limites pour savoir à quel moment on voudra plus de lui, « jusqu'à quel moment il peut être aimé ». sa famille lui a caché son adoption et le considère comme le petit de la famille bien qu'il ne soit pas le dernier.

Pour chacun un projet individuel est fait. Il est signé par le résident, son représentant légal et l'institution. Il comprend des objectifs qui sont très variés et variables.  

Voici les objectifs qui ont motivés l'activité médiathèque :
- Pour Valentine :
travailler sur la patience, sur l'attente et la notion du temps
la socialisation (comportement avec des personnes inconnues)

- Pour Aline :
travail sur le choix
s'affirmer comme personne unique

- Pour Bernard :
découverte de ses limites
la socialisation (observer des gens dit normaux. Adapter son comportement en fonction)

- Pour Zaid :
affirmer son statut d'adulte
socialisation (ne plus être enfant. Avoir des relations d'adultes.)


Pareil les buts à atteindre leurs sont propres :
- Valentine, ça sera lui permettre de sortir plus souvent.
- Bernard pour lui, c'est plus s'accepter et gérer son comportement pour pouvoir avoir une vie à l'extérieur du foyer plus dense.
- Aline c'est important de lui donner assez d'assurance dans la vie quotidienne
- Zaid a besoin de travailler son statut d'adulte.

Donc l'activité médiathèque est encadré par deux «éducateurs» à tour de rôle (en l’occurrence une aide soignante et moi aide médico psychologique). Elle se compose de 3 séances qui reviennent de septembre à juin sauf pendant les vacances scolaires.
1re séance : on va à la médiathèque rapporter les livres et on en choisit de nouveau
2e séance : au foyer chacun regarde les livres qu'ils ont empruntés
3e séance : chacun présente ses livres aux autres par un dessin, une lecture ou tout autre forme de communication.

Ce qui faut savoir c'est que ce qui semble anodin pour nous, sont de vrais challenges pour eux.

Par ex pour Aline, ce qui était difficile  c'est toutes ces personnes qui prennent des livres, qui les regardent mais les reposent pas comme elle, elle voudrait... ça longtemps été un frein. Aline ne pouvait même pas prendre un livre. Il lui a fallut du temps pour les accepter.
En suite y a fallut dépasser un cap, celui de rendre le livre. Le fait de rendre les livres à une personne qu'elle ne connaît pas la tétanisait : - Mais c'est qui cette personne ? Qu'elle va faire du livre ? Si je le vois plus, est ce qu'il a disparu ? Est ce qu'elle va lui faire du mal ? Mais le livre est pas à elle, c'est le mien vu que je l'ai ramené chez moi !
Aline avait du mal à remettre en mains propres le livre, et si on le posait juste sur la banque c'est insupportable car pas rangé - avec des phrases comme maman elle dit qu'il faut ranger, hein maman elle ne veut pas qu'on me prennes mes livres, maman elle ne fait pas comme ça quand elle rend des livres- . Elle arrivait parfois à le donner mais souvent elle me le donnait pour que je puisse le donner à la bibliothécaire.  C’était une situation très angoissante pour elle.
Mais le but de la séance était surtout d'affirmer ses choix. Donc on a trouvé un système de sac où le livre est dedans,  la Dame prends le sac, enlève le livre emprunté et remets le nouveau à la place. Comme ça on a pu travailler le choix des livres ! Mais comment choisir  un livre dans cet endroit ! Alors on choisit ensemble deux critères et on cherche un livre qui correspond à ces deux critères. Souvent c'est une couleur et un mot .  Petit à petit, on a réussi à ce que le mot soit pas maman... on est passé à papa pour arriver à donner un espace à son papa puis on a étendu aux frères et ainsi on élargit petit à petit son cercle d'acceptation. Au bout de 5 ans Aline peut emprunter deux livres un sur un sujet familial et un autre sur un sujet qu'elle aime souvent c'est la cuisine.

Pour Valentine, le travail est surtout les moments d'attentes … comme l'aider à gérer ces temps intermédiaires. Dans une médiathèque il ne faut pas faire de bruit ou  pas beaucoup, respecter les lieux et attendre... attendre que la dame soit disponible attendre que les autres aient choisi, attendre avant même d'arriver le temps de trajet …
Du coup on essaie de l'aider à gérer ces temps en trouvant une action pour chaque attente. Par ex le temps que Aline donne son livre ce qui peut être long ! Valentine va aux toilettes (en espérant qu'Aline est fini quand elle reviendra).
Ensuite ça sera porté les livres des autres participants comme celui de Bernard qui a du mal à marcher. Après ça pourra être tenir la pochette du véhicule quand je lirais un conte sur place mais en général quand c'est l'heure de la lecture elle ne bouge pas, c'est une activité qu'elle affectionne tout particulièrement.
Toutes ces actions nous permettent de la valoriser, pour son bon comportement, pour son aide.
Ce travail a permis de faire progresser Valentine. Il est effectué sur d'autres temps aussi. Valentine a pu ainsi recommencer à choisir ses vêtements dans des magasins avec sa maman, et non plus sur catalogue, ce qui n'était pas arrivé depuis des années.  Le projet d'un camp dans un gîte normal avec d'autres résidents semble enfin accessible.

Bernard marche avec une canne suite à un accident . Ça a diminué de beaucoup ses activités. Il a une déficience intellectuelle mais se veux normal. Dès qu'il est dans la médiathèque, il aura tendance à suivre des usagers et de copier leurs gestes. Il ne voudra pas prendre l’ascenseur mais les escaliers. Il choisira les livres les plus lourds, les plus volumineux qu'il lira d'une voix très forte, alors qu'il ne sait pas lire et à de très gros problèmes d’élocution.
Donc là, le travail est surtout de lui faire voir que justement les gens « normaux » ne parlent pas fort, choisissent aussi des petits livres, prennent leur temps. Il supportent mal le comportement atypique des autres résidents.il les considère comme inférieurs. Il les grondent, leur dit d'arrêter en gesticulant. À nous de lui rappeler les règles de la bibliothèque, de société avant pendant et après la séance.

Quand Zaid, il a longtemps vécu que chez ses parents, sa maman le lave encore et l'habille. Son comportement est celui d'un jeune entre 9 et 13 a voir moins. Il est très souvent dans la provocation et à la fois quand il choisit un livre il se dirige vers le rayon des livres « bébé » et nous demande de choisir ou si son choix est bon.  
Quand il arrive à choisir, il prend des sujets comme le foot ou les animaux. Donc on lui montre qu'il y a des livres sur les mêmes sujets mais avec plus de renseignements que juste Léo a un ballon. Léo tape dans le ballon. Zaid ne sait pas lire mais il reconnaît les joueurs, même certains arbitres.  Il peut comprendre certains schémas (contrairement à moi qui n'y capte rien). Après deux ans, il sait se repérer dans la médiathèque, différencier le coin petits de celui ado ou sport.  
Il n'a plus besoin de notre consentement. Lorsqu'il nous montre le livre choisi c'est plus pour qu'on le félicite que demander notre approbation !


La séance dure environ deux heures . Et autant dire que c'est sport !
Mais ça vaut le coup ! Pour eux c'est un moment agréable, où ils se retrouvent en petit groupe. Plus ils prennent de l'autonomie et plus il me semble qu'ils prennent plaisir à venir et surtout à rester.  Ils sont très fiers de demander seuls des renseignements à la bibliothécaire. Il aiment aussi quand ils présentent leur livre entre eux à la 3e séance.  
Même si durant cette séance il faut se prêter les livres et que ça reste compliquer, c'est un moment agréable de détente.




Dernière édition par Krystel le Sam 25 Juin 2016 - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miloö
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Activité médiathèque pour des personnes handicapées   Mer 11 Mai 2016 - 11:32

Merci beaucoup pour ce superbe témoignage !
Très bonne continuation et félicitations !

_________________
DEUG Histoire/Documentation
Licence Patrimoine des bibliothèques
Revenir en haut Aller en bas
http://metiersdulivre.forumculture.net/
Krystel

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 07/04/2016

MessageSujet: Re: Activité médiathèque pour des personnes handicapées   Sam 25 Juin 2016 - 22:43

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Activité médiathèque pour des personnes handicapées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Activité médiathèque pour des personnes handicapées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Activité médiathèque pour des personnes handicapées
» Les normes d'accessibilité pour les personnes handicapées
» 3 décembre : Journée Internationale des personnes handicapées
» Mesclun du verger pour 6 personnes 1,5pt / pers
» Activités ludiques pour journées pluvieuses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les métiers du livre :: Le monde professionnel :: Les témoignages-
Sauter vers: